Bienvenue dans le monde du néo-féodalisme

«Payer pour travailler», c'est déjà une réalité | Slate.fr
"Dans son livre «Va-t-on payer pour travailler?», la journaliste Valérie Segond enquête sur des dérives du travail low cost et de la flexibilité qui se généralisent. "
Le travail low cost a maintenant investi tous les secteurs d’activité pour tous les personnels, quelles que soient leurs qualifications, de l’apprenti  au jeune diplômé, du travailleur détaché au chercheur, du graphiste et du journaliste à l’avocat qui passent par des plateformes informatiques où tout le monde casse ses tarifs pour décrocher un petit contrat…  Et qui paient pour accéder à ces plateformes, comme dans le cas d’Uber.



L’ubérisation n’est pas forcément créatrice de valeur en économie | Slate.fr
"Les plateformes collaboratives sont des outils de la révolution numérique mis au service de l’économie du partage. Mais un modèle économique dépend de l’utilisation de l’outil."

FT Alphaville exclusive: Inside the gig economy | FT Alphaville
"The gig economy is coming under increased scrutiny as poor worker conditions, worker protests and first-hand testimonials draw attention to the fact that it may not be technology powering the app revolution as much as plain old contractual insecurity and worker oversupply."

Deliveroo and victimisation in the gig economy (Updated) | FT Alphaville
"This guest post is by Ben Geraghty, a Deliveroo worker and IWGB union organiser who was recently terminated by the company. He explains why the IWGB is currently organising to bring a case against Deliveroo in the Central Arbitration Committee, seeking a collective bargaining agreement with drivers."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...