Les vraies ruptures d'Internet

Quand je parle d'Internet, j'aime bien utilisé l'analogie suivante  : faites un tour dans votre cerveau et imaginez que chaque neurone c'est chacun d'entre nous. Imaginez tous ces neurones, pardon nous tous, reliés.
Qu'arrive t-il quand tous les neurones sont reliés entre eux et échangent des informations ? Ça marche ! Ça fonctionne tout simplement! Notre corps fonctionne et plutôt bien puisque comme je tapes sur mon clavier et comme vous lisez ceci, nous sommes toujours vivants. Ce partage possible, entre chacun d'entre nous (peer to peer), d'informations, de savoirs, de connaissances, c'est l'une des  chouettes nouvelles de ce début du 21ème siècle !

Je vous emmène donc, pour une série de posts, sur, "comment l'internet change nos existences"  et ce, pour le meilleur.
Première séquence avec Serge Soudoplatoff  et  Les vraies ruptures d'internet ou comment l'Internet bouleverse nos sociétés.
C'est une technologie qui engendre des ruptures à l'image de l'apparition de l'alphabet en -2000 -1500 av JC.
1961 premier article théorique sur la communication entre les ordinateurs.
1969 première communication par internet.
1991 1 millions d'ordinateurs connectés.
2010 800 millions d'ordinateurs, 1,7 milliards de personnes soit plus de 25% de la population mondiale sont reliées.
L'intelligence du système n'est plus dans une organisme centrale qui dirige mais dans chacun des éléments du réseau. C'est un système décentralisé où chaque élément décide. Par  exemple les bits de données choisissent leur chemin au fur et à mesure, alors que, le TGV n'a qu'une seule voie qui ne sert qu'a lui.
Il n'y a pas de chefs, c'est un conglomérat de passionnés en réseau.
Internet permet à des formes sociales déjà existantes de se développer. La valeur est dans le réseau, la relation horizontale, l'échange de chacun à chacun (peer to peer).
Le réseau favorise de nouvelles formes d'économie : Quand on partage un bien matériel il se divise, quand on partage un bien immatériel il se multiplie et ce, à coût quasi zéro.
Ce qui fait la valeur économique c'est la valeur d'usage.
Google DONNE son coeur de métier (rechercher sur internet) et se rémunère à la marge sur des produits annexes,  21 milliards de $ de CA et 6 milliards de bénéfices.
Internet permet  le co-design : les clients/citoyens/consommateurs font partie de la conception des produits et des services. Nous devenons acteurs dans la production de ce que nous voulons utilisés.

Serge Soudoplatoff - Les vraies ruptures d'Internet
envoyé par les_ernest.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...