Pétrole, énergie quelques réalités

Quelques notes éparses, écrites il y a un an sur l'énergie.Elles ne sont pas sourcées mais j'ai trop la flemme d'y retravailler.

Dans 20 ans pétrole, gaz et charbon représenteront encore 80% de la production d'énergie.
Ce que nous appelons progrès et développement humain (au sens ou nous l'entendons communément c'est à dire plus d'hôpital, plus d'écrans télé, etc... ) ne peut continuer sans une consommation croissante d'énergie, aie aie aie on est mal barré ! (au passage, je suis d'avis qu'il faut  redéfinir ces notions de progrès et de développement humain...beaucoup de personnes s'y emploient d'ailleurs)

Les nouvelles sources de pétrole et de gaz  (schistes, bitumineux, très profond) et l'augmentation du taux de récupération des champs conventionnels par mise sous pression grâce à un liquide injecté  (eau ou CO2) sont hautement consommatrices d'eau et très polluantes.
Ainsi, il sort environ 80% d'eau et 20% de pétrole (chiffres approximatifs) des plus grands champs d'Arabie Saoudite.

Les rendements (rapport entre  l'énergie utilisée pour l'extraction et l'énergie produite) sont décroissants. Il y a un siècle, pour 1 baril de pétrole consommé dans l'extraction on produisait 100 à 200 barils. Aujourd'hui, le rapport est plutôt de 1:30 à 1:50. Cela dépend du site et du type de pétrole.

Rendement des biocarburants (les différentes études ne sont pas d'accord): betterave et maïs 1:0,8.  Vous avez bien lu ce n'est pas rentable énergetiquement parlant, juste des subventions à nos agricultures occidentales et un peu plus de famine pour les humains.
canne a sucre et huile de palme 1:7.
Enhanced by Zemanta

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...