Loi Travail, que disent les études economiques ?

Deux économistes étaient invité dimanche dernier chez Olivia Gesbert. Pour parler de quoi? La future Loi Travail encore une fois !

Une émission comme je les aime où les intervenants ont le temps de développer leur pensée respectueusement. Stéphane Carcillo en faveur de la loi, Christine Erhel contre, expliquent les dessous des études économiques sur le marché du travail : Les études macro/micro, théoriques/empiriques, l'importance de l'environnement qui influe sur les études et les effets des réformes, l'interaction essentielle entre les mesures. Les cas espagnol, grec, danois et allemand sont évoqués, celui de l'Italie est décrypté.

Le rédac-chef adjoint de La Tribune, Romaric Godin, très en retrait pendant l'émission, conclut tout de même sur le cœur du problème: la nécessité d'adapter le système productif français... Débat encore plus vaste.

 

Extrait:

Olivia Gesbert: "En réformant le droit du travail est-il prouvé que l'on réforme le marché du travail?"

Christine Erhel : "Les effets des réformes du droit du travail sont controversés chez les économistes.

Du point de vue théorique, y compris dans un modèle standard, on va avoir deux types d'effet d'une réduction des coûts de licenciements:
  1. Un effet de facilitation des embauches parce que les entreprises n'anticipent plus des coûts élevés de licenciement si elles en ont besoin.
  2. Un effet, notamment en temps de conjoncture plutôt défavorable, de destruction d'emploi qui risque de s’accélérer.
Ces deux effets contradictoires au final, leur somme, au point de vue théorique, est indéterminée.

Ensuite c'est les analyses empiriques qui vont chercher à préciser les effets qu'on observe.
Là on a des résultats qui sont globalement contradictoires en tout cas fragiles dans la littérature économique. C'est pour ça qu'on a ces points de vue qui peuvent être divergents qui expliquent aussi ces débats entre économistes. Ça ne signifie pas que les études qui sont consacrées à ça soient mauvaises. Ce que ça signifie c'est qu'on a des difficultés à obtenir des résultats qui soient solides, en tout cas si on cherche à les généraliser et lorsqu'on cherche à tenir compte aussi du contexte économique et macroéconomique."

Olivia Gesbert:: "II y a bien un effet entre le code du travail et les mécanismes macroéconomiques ?"

Christine Erhel : "Il y a des effets au niveau de l'entreprise dans les choix qu'elle va faire. Toute la question réside dans les effets de bouclage [boucles de rétroaction /feedback loop]. Que va t-il se passer au niveau de l'ensemble de l'économie lorsqu'on analyse l'ensemble des entreprises et puis aussi tous les effets de bouclage en ce qui concerne les comportements des salariés sur le marché du travail.
Ceci n'est pas un effet de bouclage
C'est un ensemble de facteurs qui conduisent à des effets sur l'emploi et le chômage. Ce qu'on constate dans les études existantes c'est plutôt une faible corrélation ou pas de corrélation entre les changements de réglementation et l'emploi ou le chômage."

Stéphane Carcillo: "Évidement que le code du travail va avoir un effet sur les décisions d'embauche des employeurs et du type de contrat qu'ils vont utiliser. Aujourd'hui en France on est dans une situation, un mauvais équilibre, où les employeurs ont une très forte incitation à utiliser des contrats très courts qui créent de la précarité pour les plus fragiles et qui en plus coûtent très cher à la France via le financement du régime d'assurance chômage. Les gens en CDD coûtent beaucoup plus chers en allocation qu'ils ne rapportent au régime.

Les employeurs utilisent les contrats courts parce que le CDI est potentiellement très coûteux et surtout, il y a beaucoup d'incertitudes sur le coût final. Il y a un effet très clair à la fois théorique et empirique entre le coût ou l'incertitude qui entourent les licenciements et la décision d'embauche. D'ailleurs on voit très clairement dans les études empiriques que les réformes qui ont sécurisées le licenciement des contrats en CDI aboutissent à des augmentations fortes des créations d'emploi en CDI[...] [l'Espagne]. Des critères simples et clairs, économiques, après lesquels on peut licencier.
C'est vrai que lorsqu'on clarifie les règles de licenciement on peut aussi favoriser le licenciement, non seulement favoriser les embauches mais aussi les destructions d'emploi et donc quel est l'effet au final sur le stock d'emploi c'est quelque chose d'incertain du point de vue théorique et c'est une question qui est empirique.

Que disent les études empiriques sur le sujet au niveau macroéconomique lorsqu'on compare l'expérience des pays dans leur ensemble ?
Ceux qui ont fait des réformes /ceux qui n'en ont pas fait.
Ceux qui ont une réglementation stricte /ceux qui n'ont pas une réglementation stricte.
On ne voit pas beaucoup d'effet sur le niveau d'emploi et sur le chômage. Ces études macroéconomiques sont comme on dit en économie "très mal identifiées", il se passe beaucoup de choses dans une économie qui peuvent interférer avec le niveau de l'emploi [...]

Pour constater des effets il faut aller au niveau de l'entreprise et utiliser des études qui identifient les effets d'embauche et de licenciement donc le niveau d'emploi final entre des entreprises qui sont soumises à des réglementations plus ou moins strictes et lorsqu'on regarde ces études disponibles qui ont été publiées dans des revues académiques de bon niveau on se rend compte de trois choses:
  1. la première c'est que les entreprises qui sont soumises à des règles plus claires ont tendance à moins utiliser de contrats courts et plus des contrats longs donc il y a alors moins de dualisme du marché du travail.
  2. la deuxième c'est que les entreprises qui sont soumises à des règles plus claires ont une meilleure productivité que les autres. Notamment, elles ont une capacités à se restructurer de manière plus facilement prévisible.
  3. Également au sein des ces entreprises on constate des effets modestes mais positifs sur l'emploi dans ces entreprises comparées à celles qui n'ont pas été soumises à des règles claires."













Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...