Wikileaks n'est pas mort ! Vive Wikileaks ! (1)

Daniel EllsbergCommence ici une série de revue de web sur Wikileaks. Ce billet et les deux suivants sont un recueil d'opinions et de réflexions sur l'affaire et ce qu'elle peut signifier pour nos sociétés. Les auteurs sont pour la plupart des professionnels de l'internet mais pas toujours. Ils sont universitaire, journaliste, entrepreneur, ex-flic, geek, developpeur/programmeur ... Mention spéciale à Daniel Ellsberg qui  fit le même job que Wikileaks il y a 40 ans. Parti pris : vous trouverez peu d'opinions négatives. Suivront dans les prochains posts, des ressources et des timelines, les liens pour accéder aux infos et aux applications publiées par wikileaks et ses partenaires, "wikileaks fait des émules" et bien sur des vidéos.

« Quand le gouvernement craint le peuple, c’est la liberté. Quand le peuple craint le gouvernement, c’est la tyrannie. »  Thomas Jefferson, père fondateur des États-Unis.


Wikileaks: la première Infowar a commencé ! de Pierre Chappaz - Kelblog | 03/12/2010
Il faut se rendre à l'évidence: Les gouvernements du monde entier se sont ligués pour faire taire Wikileaks.
C'est la première Infowar: pour la première fois, une tentative de censure est à l'oeuvre à une échelle mondiale sur Internet. Pour la contrer, les défenseurs de la liberté du Net vont se liguer dans le monde entier
 
Wikileaks: la première Infowar a commencé ! de Pierre Chappaz - Kelblog | 03/12/2010
Haro sur Wikileaks de Renata Avila traduite par Pauline Ratze - ReadWriteWeb France | 6/12/2010
Julian Assange, fondateur de Wikileaks, est en danger et son projet est attaqué sur tous les fronts. Une semaine après la publication d’un nombre sans précédent d’informations classées secrètes (surnommé, dans les pays anglo-saxons, le “Cable Gate”), des politiciens de premier plan sont allés jusqu’à exprimer leur souhait de « traquer » Julian Assange ou de « l’exécuter ». Les diverses réactions sont brillamment résumées sur le blog OpenDemocracy :
Haro sur Wikileaks de Renata Avila traduite par Pauline Ratze - ReadWriteWeb France | 6/12/2010
6 questions sur WikiLeaks, le Napster du journalisme d'Olivier Tesquet - OWNI Digital Journalism | 4/12/ 2010
Près d’une semaine après le début de leur mise en ligne, les mémos diplomatiques révélés par WikiLeaks continuent d’agiter le landerneau politico-médiatique. Alors que les précédentes fuites orchestrées par Julian Assange étaient vite circonscrites – le bruit sourd était suivi d’un silence de mort -, cette nouvelle publication fait durer l’acouphène, et les oreilles n’ont pas fini de siffler. En choisissant d’échelonner la sortie des documents en sa possession, le site s’impose comme le Napster du journalisme, la première mouture imparfaite d’un outil voué à changer la face d’une profession, sinon deux: celle du journalisme, et celle de la diplomatie. Comme Napster, WikiLeaks a ouvert la boîte de Pandore en imposant un intermédiaire en marge du système. Comme Sean Parker, Julian Assange est un homme avec une vision. Comme lui, il a plein d’excès. Retour sur six jours de débats passionnés en six questions.
6 questions sur WikiLeaks, le Napster du journalisme d'Olivier Tesquet - OWNI Digital Journalism | 4/12/ 2010
WikiLeaks peut-il vraiment survivre sans Julian Assange ? de François Krug - Rue89 | 11/12/2010
Ses dissidents en sont convaincus, qui créent leur propre site : le seul danger pour WikiLeaks, c'est la personnalité de son créateur.
WikiLeaks l'assure : l'arrestation de son créateur Julian Assange n'a pas déstabilisé l'organisation, et celle-ci poursuivra ses révélations. Les événements de cette semaine ont pourtant réveillé de vieilles tensions au sein de WikiLeaks. Et ils ont poussé des dissidents à créer leur propre site.

WikiLeaks peut-il vraiment survivre sans Julian Assange ? de François Krug - Rue89 | 11/12/2010
"EVERY attack now made on WikiLeaks and Julian Assange was made against me and the release of the Pentagon Papers at the time." Daniel Ellsberg de Michael Ellsberg | 8/12/2010
citation de Wikipedia.fr : Daniel Ellsberg, né le 7 avril 1931, est un ancien analyste (fonction publique) américain employé par la RAND Corporation, qui a provoqué une controverse politique nationale quand il a fourni en 1971 au New York Times les Pentagon Papers, 7 000 pages de documentation top-secrète appartenant au Pentagone et concernant le processus décisionnel du gouvernement pendant la Guerre du Viêt Nam. Il a reçu le prix Nobel alternatif en 2006.
Ex-Intelligence Officers, Others See Plusses in WikiLeaks Disclosures

WASHINGTON – December 7 – The following statement was released today, signed by Daniel Ellsberg, Frank Grevil, Katharine Gun, David MacMichael, Ray McGovern, Craig Murray, Coleen Rowley and Larry Wilkerson; all are associated with Sam Adams Associates for Integrity in Intelligence.

WikiLeaks has teased the genie of transparency out of a very opaque bottle, and powerful forces in America, who thrive on secrecy, are trying desperately to stuff the genie back in. The people listed below this release would be pleased to shed light on these exciting new developments.

"EVERY attack now made on WikiLeaks and Julian Assange was made against me and the release of the Pentagon Papers at the time." Daniel Ellsberg de Michael Ellsberg | 8/12/2010 
Si Julian Assange était français… de Georges Moreas commissaire principal honoraire de la police national - POLICEetcetera | 4/12/2010
« Le préservatif se serait déchiré pendant un rapport sexuel consenti », nous dit l’avocat du cofondateur de WikiLeaks. Or, lorsque sa partenaire a découvert qu’il n’était plus couvert, elle a vu rouge, rouge comme une notice d’Interpol, et elle a déposé une plainte pour viol.

Une chose est sûre, si Julian Assange avait été français, on ne lui aurait pas reproché de se découvrir durant l’amour. Non, on aurait feuilleté le Code pénal, et dans le capharnaüm des textes qui visent « les atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation », on aurait nécessairement trouvé des raisons pour embastiller ce monsieur. On l’a bien fait pour justifier la surveillance d’un journaliste…

Si Julian Assange était français… de Georges Moreas commissaire principal honoraire de la police national - POLICEetcetera | 4/12/2010


Retrouvez le billet complet sur captainshortman
Enhanced by Zemanta

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...