Créer votre propre monnaie, quelques exemples à travers le monde

Money

Voici le deuxième épisode de la vidéo sur les monnaies complémentaires. Nous partons à la découverte du "comfort dollar", des miles des compagnies aériennes, du Wir Suisse et de la banque du temps aux Etats-Unis.








Traduction libre et transcription :

A travers le monde, il y a le début d'une révolution dans la façon dont nous échangeons. Des groupes de personne [traders : commerçants, ceux qui échangent] d'une grande diversité ont commencé à créer leur propre monnaie. La plupart d'entre elles servent à des besoins spécifiques.

Pour donner un exemple très local, à New-York, le comfort restaurant a été capable de lever la plus grande part de son capital de départ en fournissant le "comfort dollar" qui pourra être utilisé plus tard en échange de nourriture. 100$ peuvent acheter 120 "comfort dollars" qui pourront être utilisés dans ce restaurant. Ils ont réussi à lever 25 000$ et  ont même été capable d'utiliser des "comfort dollars" pour  une partie de leur site internet et de leur frais d'avocat.

Beaucoup de monnaies alternatives nous sont très familières, ainsi les voyageurs peuvent gagner des miles de fidélité qu'ils peuvent utiliser plus tard pour acheter des billets d'avion  à un moment où tous les sièges d'un avion ne sont pas remplis. Le coût est faible pour les compagnies aériennes qui y gagnent  la fidélité de leur clients. Aujourd'hui, Les miles peuvent être échangés contre des chambres d'hôtel, des locations de voitures et même des abonnements à des magazines; les entreprises peuvent ainsi utiliser les miles pour leurs frais de transports. Disons qu'au cours de l'année, Alice voyage 16 000 miles avec une compagnie aérienne particulière. A la fin de l'année, elle peut alors utiliser 15 000 miles avec la même compagnie pour acheter un aller et retour. Alice peut alors utiliser les 1000 miles qui lui restent pour acheter un abonnement à un magazine. Les magazines accumulent des miles au fur et à mesure provenant de pleins de clients différents. Ces miles peuvent alors être utilisés pour acheter des tickets pour moins que ce qu'ils auraient coûté autrement. Les monnaies d'entreprises comme celle ci, peuvent maintenant être échangées entre elles de la même manière que les gens échangent les devises (euro, dollar, etc) entre elles.

Le commerce international peut être difficile; la diversité des types d'échanges y est devenue de plus en plus commune; le contre-échange direct [troc] représente 25% du commerce international aujourd'hui.  Voici un exemple fameux : Du temps de l'URSS, Pepsi échangait des sodas contre de la vodka car la multinationale possèdait l'infrastructure pour vendre la vodka aux USA et à travers le monde. Les gens ont proposé beaucoup de monnaies qui pourrait faciliter le commerce international,  cela va d'une monnaie stable, anti-inflation, lié à un panier de matières premières [le Bancor], jusqu'au crédit mutuel entre les individus et les entreprises. Une telle monnaie en Suisse appelé le Wir est en circulation depuis des décennies, elle est une des raison pour laquelle l'économie suisse est l'une des plus robustes dans le monde. Environ 20% des entreprises en Suisse utilisent cette monnaie. Elles l'utilisent quand elles n'ont pas assez de Francs suisses, spécialement quand le Franc suisse faiblit pendant les récessions. Quand le franc suisse faiblit, les gens utilisent plus de Wir et vice versa [c'est une mesure contre cyclique qui permet à l'économie de rebondir]. Aujourd'hui, le Wir peut être utilisé avec le Franc sur la même carte bleue, les gens qui utilisent la monnaie peuvent choisir parmi une grande variété de produit disponibles dans un catalogue.

Comme cette expérience, les possibilités sont sans fin grâce à la révolution numérique. De plus en plus,  chacun peut créer de l'information qui peut être reçu par n'importe qui. Quelqu'un qui a besoin de quelque chose peut facilement se connecter à une autre personne qui pourra lui fournir. De nouvelles monnaies peuvent être crées  sans hésiter, circuler pour que les gens puisent facilement trouver les produits et des partenaires commerciaux.

Des centaines de communautés à travers le monde ont débuté leur propre initiative utilisant des logiciels et des applications en ligne. Un système connu est appelé la banque du temps. Prenons un exemple,  quelqu'un a besoin que ses enfants soient gardés pendant deux heures pendant qu'il fait des courses. il poste ses besoins sur un forum local ou  y trouve des gens qui proposent déjà ce service. Un coordinateur qui administre le forum donne son accord  et la personne qui rend le service gagne alors deux dollars temps.  La transaction est enregistrée dans la banque du temps et la personne peut alors utilisé ses deux dollars temps pour acheter deux heures de biens ou de services de n'importe qui utilisant le système.

Les monnaies comme celle-ci redéfinissent le travail, elles ont permis à de nombreuses communautés de travailler alors qu'elles ne bénéficient pas du plein emploi à travers les emplois traditionnels. Des individus aux entreprises, des communautés aux régions, des industries aux réseaux, sociaux, que ce soit à grande échelle ou dans  des systèmes virtuels, les monnaies complémentaires créent des systèmes bien plus dynamiques et équilibrés qui sont sécurisés, soutenables et  abondants.



Avant de créer votre propre monnaie et bien que de nombreuses initiatives se créent sur le net vous pouvez accéder à des organisations déjà actives depuis longtemps. Si vous souhaitez découvrir des initiatives en France, près de chez vous,  rendez-vous dans le prochain article sur les systèmes d'échanges locaux.


Retrouvez le billet complet sur captainshortman
Enhanced by Zemanta

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...