Vidéo : le mythe de la monnaie (12')

A l'aide d'un petit conte, Jem Bendell nous rappelle que le système de monnaie basé sur la dette nous a conduit aux difficultés d'aujourd'hui. Il lève le voile sur l'endettement perpétuel qui nous rend esclave et nous fait confondre richesse et argent. Ce système est buggé d'origine pour le pouvoir d'un petit nombre et le malheur de tous.
Des hommes de bonnes volontés mettent en pratique des alternatives, parfois elles ne sont pas nouvelles, suivons les !
(L'auditoire de Bendell est un parterre d'acteurs des médias.)
transcription
traduction sous la vidéo



 

Je suis venu ici pour remettre en cause vos croyances au sujet de l'argent. Je vais vous montrer que derrière les gros titres de la crise financière et derrière la crise humanitaire et environnementale, il y a une crise cachée, une crise de notre système monétaire. Une crise dans la manière dont notre monnaie est crée. je vais vous montrer la vraie manière dont notre monnaie est créée. Je vais aussi vous montrer qu'il y a une communauté grandissante de personnes à travers le monde qui utilisent les dernières technologies pour créer de nouvelles monnaies qui vont nous servir plutôt que de servir les banques. Je vais en appeler à vous les médias pour raconter ces nouvelles histoires à propos de l'argent.
Bien que nous utilisions l'argent tous les jours, souvent la plupart d'entre nous n'y connaissent rien de la façon dont elle est créée et comment cela nous affecte.
Ce que je voudrais faire, c'est une petite expérience avec vous. Je voudrais que vous imaginiez que vous vivez dans un village il y a longtemps, disons il y a trois mille ans. Certains d'entre vous cuisent du pain, certains élevent des poules, certains d'entre vous réparent des vêtements et ainsi vous tous, échangeaient des choses entre vous, c'est une économie de troc. Puis un jour, un chevalier vient dans votre village et il regarde ce que vous faites puis il dit: "Pourquoi ne pas utiliser mes jetons, ce sera beaucoup plus facile pour vous, vous pourriez les échanger." Alors vous décidez de faire un essai. il prête à chacun d'entre vous dix jetons, vous commencez à les utiliser et vous trouvez que cela est intéressant. Vous n'échangez plus votre pain pour des oeufs, vous n'avez plus à vous rappeler qui a quoi, vous pouvez simplement échanger ces pièces. Vous vous rendez compte tout à coup que vous avez beaucoup plus de temps libre, c'est génial pour vous. Alors vous demandez au chevalier de garder ses jetons, il accepte à une condition: à la fin de l'année quand il reviendra, vous aurez onze jetons à lui rendre, sinon vous lui céderez vos biens. Maintenant, comme ces jetons vous sont devenues si utiles vous les acceptez et vous les essayez. Donc le temps passe, tout va bien, mais ensuite vous réalisez que le chevalier sera bientôt de retour, alors vous commencez à demander plus pour votre pain, vous commencez à demander plus pour  réparer les vêtements et vous vous rendez compte que votre voisin fait la même chose. Alors soudain il y a beaucoup moins de jetons en circulation dans votre village. Le chevalier revient et tout le monde ne possède pas onze jetons car cela est impossible. Alors certains d'entre vous perdent leurs maisons, d'autres perdent leurs fermes. Dans cette situation, la technologie des pièces de monnaie signifie que vous changer vos rapports entre vous, vous changez ce à quoi vous attachez de la valeur et même ce que vous ressentez. Pensez-vous que, dans cette situation, vous pourriez voir les pièces comme la richesse et non vous, vos voisins, votre village ou votre environnement. Ces fausses croyances, vieilles de trois mille ans, à propos de notre système monétaire qui fonctionne à peu près comme çà aujourd'hui c'est comme la cocaïne, littéralement à en croire certains.
Maintenant, assez plaisanté à ce propos. Ceci est si important, que quelque soit votre travail, nous devons vraiment résoudre ces problèmes. J'ai travaillé pendant seize ans, à aider des grandes entreprises, des agences onusiennes des organisations caritatives, faisant équipe pour nous occuper de défis mondiaux comme le changement climatique, la surpêche, le travail forcé, le sida, et nous avons créé des bonnes coalitions pour faire évoluer les manières de faire du business dans le monde, mais quelques-uns d'entre nous ont commencé à réaliser que si nous voulions changer le monde de l'entreprise d'une façon durable et élargie nous devions maintenant changer la façon dont l'argent fabrique de l'argent. Maintenant il n'y a malheureusement pas beaucoup de gens qui trouvent du travail dans ce domaine comme je m'en suis rendu compte.
Pour continuer à travailler sur ce sujet j'ai dû m'externaliser en Inde. Alors j'ai fini par travailler avec une ONG appelée Community Forge, ils créent des logiciels libres open source à destination des communautés pour leur permettre de gérer leurs propres monnaies. En travaillant avec eux, je me suis ouvert à tout un monde dans l'innovation sur les monnaies complémentaires. Certaines d'entre elles  utilisent l'unité d'une heure de travail, certaines d'entre elles utilisent même le kilowattheure comme unité de mesure, certaines sont rattachées à une monnaie nationale. Et je me suis aussi rendu compte que les progrès dans les réseaux sociaux et les systèmes de paiement mobile signifient que nous sommes sur le point de connaître une révolution dans l'utilisation de telles monnaies. Bientôt vous serez capable de marcher dans votre magasin local, de demander l'addition en monnaie locale et de payer avec votre téléphone mobile à l'aide d'un sms ou d'un payement sans contact par internet. Hier à Brixton, à Londres, ils ont lancé un tel programme alors je reviendrai plus tard à cette question de l'innovation dans ce domaine.
Je pense que l'une des choses la plus importante que j'ai compris depuis que j'ai commencé à travailler sur ce sujet c'est que j'ai réalisé que, beaucoup de gens ont un conception totalement erronée au sujet de la monnaie. Quelqu'un m'a posé la plus simple des questions: d'où vient l'argent? Eh bien, je suis professeur de gestion, pas d'économie, mais vous savez je me plais à penser que je connais ces choses et que c'est une question très simple, en fait je n'y connaissais rien. J'ai proposé l'idée que le gouvernement  la crée et ensuite j'ai découvert que oui, 3% de tout l'argent est créé par les gouvernements sous la forme des pièces et des billets que nous avons, mais le reste dans presque tous les pays du monde, le reste c'est 97%, est créé par les banques, des  banques privées, sous une forme électronique. Et ils la créent en demandant des intérêts bien sûr. Ainsi, lorsque vous allez à une banque pour faire un emprunt pensez-vous que la banque a l'argent qu'elle vous prête , je le croyait, mais non ils la créent à partir de rien et bien sûr comme je le disais ils la créent avec intérêt et ils ne créent pas ces intérêts. Mais alors, qui créé ces intérêts? ils sont créé avec un autre prêt avec plus d'intérêt. Et cela signifie qu'aujourd'hui il y a plus de dette dans le monde que d'argent. Tout comme avec le chevalier et ses jetons nous ne pouvons pas rembourser la dette, il y a tout simplement pas assez d'argent. A titre individuel nous pouvons le faire, mais collectivement, nous sommes dans la dette à tout jamais, nous devons payer des intérêts composés pour toujours.
Maintenant cela crée beaucoup de problèmes, mais pour le temps je n'en citerai que deux.
Le premier est que ce système de création monétaire par la dette avec intérêt signifie l'augmentation des inégalités économiques, des différences entre riches et pauvres, ceci est une certitude mathématique. Pas étonnant alors que 2% des personnes dans le monde contrôlent désormais la moitié en fait plus de la moitié de la richesse mondiale.
Le deuxième problème est environnemental car nous avons besoin de plus en plus de prêts car il n'y a pas assez de monnaie à cause de tous les intérêts. Nous devons donc échanger de plus en plus des produits et de services et donc nous devons avoir plus de consommation de ressources naturelles. Sinon, le système va s'effondrer et nous aurons des faillites, la récession et ainsi de suite. Maintenant nous n'avons pas une planète  aux capacités d'expansion exponentielle, autant que je sache. Tout ce que nous faisons c'est de retarder l'accident ultime qui est engrammé dans ce système de l'argent stupide.
Donc, c'est la théorie, mais concrètement comment cela se passe? Qui a un peu d'argent? J'ai un billet de vingt euros. Montrez-moi votre argent. Nous savons que ce n'est que du papier non? Nous savons que c'est du papier et comme le papier n'est pas si utile pour nous, vous pouvez peut-être écrire une prière dessus et le mettre sous votre oreiller et prier mais c'est juste du papier. Nous avons choisi de lui donner plus de valeur que cela  parce que cela nous aide bien mais il serait illusoire de penser que cela a une valeur en soi, c'est juste du papier c'est juste de l'argent. Nous sommes la richesse, nous, nos compétences et notre capacité, notre désir de faire des choses entre nous. Ce serait une illusion de penser que cette monnaie c'est la richesse et que nous devrions nous occuper de  notre société comme si cela était la richesse. Êtes-vous devenu complètement fous? Vous allumez la télé comme je pense que beaucoup d'entre vous font et qu'y voyez-vous, vous voyez que tout le monde parle de croissance: "nous avons besoin de davantage de croissance, nous devons restaurer la croissance". Je pensais que quiconque  parlait comme cela était un peu dingue et peut-être que vous aussi maintenant à me regarder. Je pense que c'est mon désir d'être pertinent et ma peur d'être ridicule qui m'a aidé à retravailler sur ces questions critiques. Et j'ai réalisé que les médias, beaucoup d'entre vous les gars, aident à définir ce qui est considéré comme pertinent ou ridicule. Donc vous avez une responsabilité clé pour encourager un débat efficace sur les causes réelles de toute cette crise que nous avons vu. J'ai donc regarder en ligne pour une vérification rapide et j'ai constaté que près de 42 millions de pages web mentionnent «la crise financière».  Devinez combien de ces pages  mentionnent également  «la réforme monétaire» un peu plus de 100 000 soit environ 0,3%, c'est presque comme si il y avait un tabou et que personne ne parlait des causes réelles de notre problème actuel. Que se passerait-il si les médias prenaient leur responsabilité pour remettre en cause nos croyances et creuser un peu plus profondément?
Et si les journalistes demandaient à nos politiciens  la plus simple des questions: D'où vient l'argent? Vous pourriez obtenir quelques réponses drôles cela pourrait faire une télévision amusante. Heureusement nous avons des nouveaux médias dans le monde entier comme nous le savons, cela permet à des voix indépendantes d'atteindre une audience de plusieurs millions de personnes. Les films fait-maison comme "l'argent-dette" ont été regardé des millions de fois sur Youtube et les réseaux sociaux, cela signifie que les innovateurs sur les monnaies et les militants pour une réforme monétaire peuvent partager ce qu'ils font et apprendre les uns des autres.
Il y a une initiative dans laquelle je suis engagé qui s'appelle le laboratoire d'innovation financière au Royaume-Uni et au travers duquel nous apprenons sur toutes ces différentes initiatives et innovations.
Maintenant il nous faut clairement déterminer comment faire face à ce problème des banques qui créent de l'argent à partir de rien avec intérêt, mais je suis réaliste et on ne verra pas tant de leadership que cela sur le sujet. Donc ce que je fais plutôt c'est m'engager avec des gens qui créent et utilisent leurs propres nouvelles monnaies. J'ai réalisé  que des centaines de milliers de personnes dans le monde, des bidonvilles de Rio et de Nairobi aux centres d'affaires de Bristol et de Bruxelles, des gens créent et utilisent leurs propres monnaies. Si vous êtes intéressés, vous pouvez regarder en ligne: Timebanks aux Etats-Unis, LETS au Royaume-Uni, le Regiogeld en Allemagne, le WIR En Suisse. Vous pouvez regarder Bitcoin, une monnaie entièrement numérique qui est devenue énorme en seulement un an. Vous pouvez regarder les sites web de consommation collaborative qui aident des voisins à partager des choses, une idée pas si  nouvelle. Puis vous pouvez chercher à créer des monnaies pour que les gens n'aient pas à payer: vous avez d'autres façons, vous pouvez simplement échanger des choses et vous n'avez besoin d'avoir de l'argent pour être utile à votre communauté.
Mais toutes ces innovations signifient que nous devons avoir une idée claire sur le type de devises qui sera bon pour nous au lieu de nous rendre impuissant. Donc, cela ne veut pas dire qu'il faille revenir aux monnaies métalliques qui impliquent la rareté. Cela ne signifie pas qu'il faille attendre que Facebook se pointe avec la nouvelle monnaie mondiale privée ce dont je suis sûr qu'ils feront un jour. Nous devons être clairs sur le genre de monnaie qui va nous servir, je pense que cela doit être une monnaie qui est émise comme un service public et qui ne doit pas être émise pour un profit privé. Le système monétaire actuel que je décris a mis en morceau notre planète et désormais il  déchire nos communautés. Même peut-être si vous regardez les nouvelles de la semaine dernière, il se détruit lui-même. Mais cela ne doit pas se passer de cette façon, il y a des gens avec qui je travaille, qui créent des devises qui regroupent les communautés au lieu de les déchirer. Nous n'avons pas besoin de nous agenouiller devant les banques. Nous pouvons nous lever pour ce que nous apprécions vraiment chez les autres et nous pouvons commencer par perdre notre illusion sur l'argent, travailler pour une véritable réforme, essayez de réelles alternatives et  raconter des histoires toutes nouvelles sur l'argent et nous-mêmes.
Je vous remercie.


Une série de liens en anglais pour approfondir, fournie par Jem Bendell.

Retrouvez le billet complet sur http://captainshortman.blogspot.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...