Brèves : OGM, bio, marchés financiers et FMI

GMO out of control | Le bio au tribunal |Trading haute Fréquence | Marchés des matières premières et des des devises | FMI prévisions des dettes bancaires

Bayer l’admet, la contamination par les OGM est hors de contrôle 


Chez moi : tribunal pour exploitants bio ou comment la loi  va à l'encontre de la vie.



Volume du trading haute fréquence
Au cours des dernières semaines le High Frequency Trading a représenté 56% des transaction sur le New York Stock Exchange, cela veut dire que plus de la moitié des transactions sur une des principales bourses des USA ont été le fait de super calculateurs réagissant à la milliseconde, que peux faire un humain en face ? rien ! se coucher !

Les 25 top gérants de hedge funds ont gagné à eux tous 25,33 milliards de dollars. En 2008, les gains s'étaient élevés à 13 milliards et en 2007, le top 25 avait touché 22,3 milliards de dollars.
Qui a bien pu perdre autant d'argent en face ? Des centaines de milliers d'épargnants dans le monde se sont forcément fait tondre dans cet immense jeu à somme quasi nulle que sont les marchés financiers... source : Charles Dereeper : 5 hommes pour 25 milliards de dollars de gains par an 

Taille du marché des matières premières et  des devises
le volume des échanges sur le marché des matières premières est 38 fois supérieur aux échanges physiques (et vive les famines !)
le volume des échange sur le marché des changes est 1000 fois supérieur au stock en devises (monnaie)
source : Chronique de Marc Fiorentino sur BFM le mardi 5 octobre


Dettes bancaires passées et futures selon le FMI
A un niveau mondial, le FMI donne des chiffres étourdissants : Le coût de la crise financière aura été de 2.200 milliards de dollars. Cette estimation correspond aux pertes qu’auront dû absorber, entre l’été 2007 et la fin 2010, les banques et autres institutions financières américaines, européennes et asiatiques, en raison de la baisse de la valeur constatée ou prévisible de leurs actifs financiers.
Pour combler ce trou, elles se sont endettées à court terme, et vont devoir prochainement payer la note. « Par conséquence, une dette de plus de 4.000 milliards de dollars doit être refinancée dans les 24 prochains mois », a estimé le FMI. source : commentaire de BA dans un article d'Olivier Crottaz

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...