Citation de Maurice Allais

"Par essence, la création monétaire ex nihilo [à partir de rien] que pratiquent les banques est semblable, je n’hésite pas à le dire pour que les gens comprennent bien ce qui est en jeu ici, à la fabrication de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement réprimée par la loi.”
Maurice Allais
Prix Nobel de sciences économiques 1988 [Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel], La Crise mondiale aujourd’hui (éd. Clément Juglar 1999)


M.Allais vient de décéder. Polytechnicien ingénieur des mines et physicien, il se mit à étudier l'économie après un voyage aux USA pendant la dépression économique des années 30; il voulut comprendre.
Quelques textes de M.Allais sur contre-info :

un texte publié dans Marianne fin 2009 :

Lettre aux Français - Le cri d’alarme du seul prix Nobel d’économie français - Contre les tabous indiscutés
Le point de vue que j'exprime est celui d'un théoricien à la fois libéral et socialiste. Les deux notions sont indissociables dans mon esprit, car leur opposition m'apparaît fausse, artificielle. L'idéal socialiste consiste à s'intéresser à l'équité de la redistribution des richesses, tandis que les libéraux véritables se préoccupent de l'efficacité de la production de cette même richesse. Ils constituent à mes yeux deux aspects complémentaires d'une même doctrine. Et c'est précisément à ce titre de libéral que je m'autorise à critiquer les positions répétées des grandes instances internationales en faveur d'un libre-échangisme appliqué aveuglément.
Retrouvez le billet complet sur captainshortman

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...