Picsou, Riri, Fifi et Loulou nous parle d'inflation

Le monde oscille entre la déflation et l'inflation.

La déflation :
c'est la baisse des prix et des salaires pour cause de surproduction par exemple. Voir Trois articles pour cerner le monde.
Les entreprises arrêtent d'investir. Les ménages reportent leur achats. Les liquidités (disons pour simplifier l'argent disponible qui circule) se raréfient. Il faut garder du cash car il prend de la valeur. Le Japon est en déflation depuis 30 ans.

L'inflation:
Les liquidités sont disponibles en grande quantité, ce qu'on permit les banques centrales depuis la crise financière : elles ont créé beaucoup de monnaie en rachetant les dettes des banques. Ensuite cette liquidité se transmet au reste de la société (ce qui ne s'est pas encore produit). L'argent perd de sa valeur, les prix augmentent fortement et les salaires suivent. L'abondance de liquidités crée de la spéculation sur certains actifs : immobilier, matière première, énergie. L'or vient de battre des records dans toutes les monnaies mondiales (mars 2010).

Ces deux tendances traversent l'économie mondiale,  l'issue est incertaine et complexe. Les pays de l'OCDE craignent la déflation. Les économies émergentes (je les appelle "déjà émergés") redoutent l'inflation. Il semblerait que ce qui est de l'ordre des besoins de base soit inflationniste (alimentation, pétrole, immobilier) et ce qui est plus technologique type iphone soit sur un versant déflationniste. Une chose est sûre : une forte déflation ou une hyperinflation feraient beaucoup de mal à notre vie quotidienne.

Voici un point de vue libertarien sur l'action des banques centrales dans le rachat des dettes bancaires pendant la crise financière.

Picsou et Ron Paul VS Banksters et inflation


Pour approfondir le sujet voici un article de Contrepoints : La perversion du vrai libéralisme et la crise

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...